Qui menace les banques les Fintech ou les GAFAS?

 

[kkstarratings]

Les banques bougent ! On pensait que ce serait les fintech qui iraient agiter la finance ? Pas uniquement. Les établissements financiers sont allés maîtriser  le danger relatif des jeunes pépites en les incubant par exemple. Les héberger c’est mieux les contrôler?

Les géants du numériques sont les géants de la finance et nos banques de demain..

GOOGLE APPLE ET AMAZON ont commencé par développer leur solution de paiement.

Souvenons nous de EBAY avec PAYPAL. Objectif : accumuler des quantités énormes de données-> le BIG DATA pour mieux connaître ses clients. Les GAFAS pourront ainsi proposer à leurs clients des produits d’épargne du crédit et pourquoi pas un hébergement financier en lieu et place du traditionnel compte courant.

Gerard Du Toit et Aaron Cheris estiment que « AMAZON  a de très bonnes chances de réussir dans la banque en bouleversant l’industrie comme le groupe l’a fait pour la distribution »

Les grandes sociétés technologiques sont plus menaçantes que les fintech pour les banques.

AFFRONTEMENT DES BANQUES ET GAFA ? Qui perd gagne?

Réglementation

L’environnement réglementaire des banques est très rigide ce qui va à l’encontre de leur business modèle en particulier avec la directive sur les paiement DSP2.

Ne pas allez contre mais devenir distributeur au même titre que les courtiers qui prennent une part majoritaire en France sur la commercialisation des prêts…et renégociation

Sur la réglementation la banque gagne.

CONFIANCE

Et si les banques devenaient des réseaux sociaux. Au-delà de prêter de l’argent les banques rassurent leurs clients qu’elles connaissent intimement. Peut on ouvrir un compte bancaire comme on s’envoie des LIKE?

Sur la confiance la banque gagne

COMMERCE

Quand on voit qu’il est impossible d’ouvrir un prêt immobilier en ligne il faut passer des heures à envoyer des papiers aux banques….et si les gafas proposaient le prêt en ligne avec la délégation d’assurance ?

Sur le commerce, les GAFAS gagnent. On préfère acheter sur AMAZON que d’aller perdre des heures dans les banques pour négocier avec les banques.

 

LE  conseil AVALOR : Avant d’aller voir votre banque pour financer votre acquisition, évaluez votre entreprise et ses concurrents directs ou indirects. Faites une étude de marché préliminaire. Cela mettra en valeur votre dossier!

Actif et passif sans garantie? Lancez vous sur un audit approfondi !

 

garantie actif passif

 

R[kkstarratings]

Actif versus passif : acheter une entreprise c’est également devenir propriétaire de ses dettes. Compliqué car le repreneur n’est pas présent avant l’acte d’achat et n’aura pas pris les décisions de gestion. Croyez-vous  que la garantie d’actif et de passif va venir couvrir tous les risques ? Faites un audit approfondi avant acquisition. Un document bien rédigé juridiquement sera efficace mais couvrira t-il le risque financier ?

Audit d’acquisition / Garantie Actif et passif.

La garantie étant difficile à mettre en action via la voix juridique il est nécessaire d’être précis dans la nature des risques couverts. L’Audit a pour principal intérêt de définir les zones à risque.

Garantie sur les Actifs.

 

Quand on rachète une entreprise on devient propriétaire des actifs. Un certains nombres de précautions sont à prendre.

-Les brevets sont ils bien protégés sont ils attaquables par un concurrent ? Quid des licences d’exploitations ?

-les contrats de distribution ou d’OEM sont ils verrouillés ?

La garantie d’actif devient une garantie passif !

Garantie de Passif Epée de Damocles ?

La discussion avec les repreneurs est délicate. Une fois les modalités définies quel en est le montant ? Prenez votre temps.

Soyez vigilent : un cédant qui refuse toute discussion dans le détail, doit vous interpeller !

Mieux vaut avoir un cédant qui même sur ce point se projette dans une relation gagnant. La période d’accompagnement en est la suite logique.  Le cédant peut alors s’assurer que le repreneur prend bien en main l’entreprise tant au niveau gestion que relations humaine

 » Le cédant peut garantir sa garantie »

 

Le conseil d’AVALOR :

Gagnez du temps et de l’argent au moment de l’évaluation d’entreprise et pensez à étudier vos concurrents. Garder de l’energie pour vous payer un audit d’acquisition approfondi.

Pour finir nous vous recommandons la lecture du livre de Frederic TURBAT « Reprise d’entreprises 50 clefs pour réussir ».