Entrepreneurs, Comment se financer ?

financement
où trouver du financement

Les banques :
Si il y a beaucoup d’argent disponible sur le marché, en tant qu’entrepreneur, il n’est pas toujours facile
d’attirer les investisseurs. Et ce, surtout si votre projet est un peu atypique.

Les banquiers restent frileux pour se financer :

Ils préfèrent financer des projets traditionnels alors que la demande porte de plus en plus sur des besoins immatériels. Nous sommes loin de la demande de financement pour une machine agricole,
désormais ! En savoir plus

Financer sa création

Dans une première phase de création, l’entrepreneur devra donc prendre son bâton de pèlerin, endosser son habit de VRP et « vendre » son projet pour convaincre un ou des investisseurs de prendre des
risques et miser sur lui.
la Bourse :
La bourse reste également un moyen de franchir une étape de développement mais cela suppose que
votre structure soit déjà créée et les délais sont assez longs : environ un an.
Globalement le nombre d’entreprises qui font la démarche de l’introduction en bourse diminue. En 2017,
sur la région Rhône Alpes, on ne compte qu’une quinzaine de candidats dans les valeurs moyennes.

Pour se financer il reste les fonds d’investissements?

Ils n’hésitent pas à investir sur des projets à fort potentiel même si le carnet de commande est encore vide. Bien souvent, ils conseillent leurs protégés, les aident à trouver les premiers clients et à lever de l’argent pour un second tour de table (attention à la dilution du capital pour les jeunes pousses!).
L’innovation est bien perçue pour les fonds, même l’innovation dans les services mais les concepts
doivent rester simples à expliquer.
Pour l’instant, les fonds restent difficiles à approcher alors même qu’ils constituent la meilleure structure
pour aider les jeunes sociétés. Ce modèle d’investissement prend également du temps. Il faut compter
une bonne année entre le premier contact, les analyses du dossier, le montage du financement, l’officialisation et le déblocage des fonds… Pour ces structures d’investissement, un bon projet est un projet qui enregistre du chiffre d’affaires en première année, de la marge en deuxième et du résultat en troisième année. Autant dire que le projet doit être naissant mais abouti quand même avant de les contacter.

De manière générale, il faut prouver à vos investisseurs que vous êtes capables d’enregistrer des commandes rapidement, leur démontrer que votre structure fonctionne au quotidien et que vous savez
gérer votre trésorerie. L’argent reste malgré tout le nerf de la guerre quel que soit votre financement…

Repreneurs d’entreprise ou créateurs la démission est ce la solution ?

démissionner et reprendre une entreprise

Vous êtes salariés et voulez reprendre un entreprise ? Bonne nouvelle. L’assemblée vient de voter l’indemnisation des démissionnaires.

Loi la démission avenir professionnel et reprise d’entreprise?

Une bonne nouvelle qui va permettre de fluidifier le marché de la création et reprise d’entreprise.  Cette loi a été voté dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juin 2018. Elle fait parti du projet de loi avenir professionnel :

 

Promesse Tenu par Emmanuel MACRON ! La loi valide l’extension d’indemnisation notamment aux chômeurs démissionnaires.  On va vers une assurance Chômage universelle avec en contrepartie un contrôle renforcé des chômeurs.

 

La démission avenir professionnel ?

Le salarie selon Muriel Pénicaud Ministre du travail fait le « choix de la liberté de son avenir professionnel ». Selon Michel PEYRON de la LREM la réforme “facilitera les transitions professionnelles”.

L’indemnisation sera mise en place pour les démissionnaires sous conditions pour la reprise ou la création d’une entreprise. Ils pourront ainsi mieux se former avec de reprendre avec la rénovation du CEP : conseil en évolution professionnelle.

La démission levier de mobilité professionnelle?

Il y a déjà 70 000 démissions qui donnent accès à une indemnisation chômage (cas très spécifiques comme le suivi de conjoint, non paiement des salaires…) Celle-ci devrait concerner entre 20 000 et 30 000 chômeurs supplémentaires.

Excédents à partir de 2020 de l’assurance Chômage qui ont l’espère devait pouvoir redonner des couleurs à la transmission d’entreprise.  Il serait bon que les équipes de pôles emploi soit plus sensibilisées sur l’intérêt de la reprise d’entreprise qui comme chacun le sait permet de maintenir des emplois en région.

Evaluation gratuite? : vendre ou acheter au juste prix son entreprise son commerce ?

#gratuit
evaluation entreprise gratuite

Je mets en vente mon commerce dans lequel j’ai travaillé pendant 30 ans. Quel est ce le juste prix?  1ere Evaluation gratuite sur AVALOR : Je me lance.

Sur les 81000 entreprises vendues 4500 ont trouvées acquéreur c’est 10 fois plus plus les fonds de commerce avec près de 50 000 cessions par an.

On est actuellement dans une fenêtre favorable aux vendeurs.  On est en pleine mutation économique.  Il y a une incidence certaine de la taille de l’entreprise sur son prix de vente. Au plus l’entreprise est importante au plus les coefficients sont forts. En effet le poids du dirigeant est moindre et l’entreprise est organisée. Le prix est moins intuitu personae sur les hommes clefs.

Sommes nous entre 5 et 9 fois l’EBITDA ? ou entre 3 et 5 fois s’il y a plus de Pertes ? Le conseil AVALOR ne vous focalisez pas sur un seul indicateur.

  • Cession en famille :

Un mode de transmission pas si naturel…de nombreux cédants préfère vendre à l’extérieur qu’à l’intérieur de leur entreprise. Vendre plus cher vu la fiscalité ce n’est pas un enjeu voir le pacte DUTREIL.

Départ à la retraite et cession

De 2 à 50 million d’€ de CA ce ne sont pas que les dirigeants. LA majorité des cédants en sont pas ceux qui partent à la retraite.  Seulement 21% ont plus de 60 ans et 8% plus de 70 ans.  La nouvelle génération de cédants est celle qui veut changer de secteur d’activité à la recherche de marché et de taille d’entreprise différents.

  • Secteur d’activité :

LA demande varie fortement selon le secteur. Il y a des secteurs ou des concentrations fortes ce sont faites comme les pharmacies.  Il y a une forte pression sur les prix dans le secteur de l’agroalimentaire. Ce sont les personnes morales qui dans le cadre de ces concentrations font gonfler les prix.