2020 Modification de l’ACRE retour à la case 2018

Reprendre une entreprise en 2020 modification de l’aide à la création et à la reprise (ACRE) Aménagement de vos droits au 1 er janvier 2020
ACRE exonération sous conditions et retour en 2018

Rappel : avantages de l’ACRE

Pour les création d’activité et repreneurs d’entreprise l’ACRE, vous offre une exonération  des cotisations sociales uniquement en micro entreprise. Au delà de cela L’ACRE connait des aménagement au 1er Janvier 2020. voir Décret

Aménagements le l’ACRE au 1er Janvier 2020

Taux d’exonération de cotisations sociales de 75% maintenu  pour les microentreprises fondées avant le 1/01/2020 mais réduction la deuxième année à 25% puis à 10% la troisième année

Nouvelles conditions de mise en place de l’ACRE et exonération pour 1 an seulement fini pour les créateurs !

Après le 1er Janvier 2020,  l’objectif est de se recentrer sur les jeunes, les bénéficiaires des minima sociaux (RSA). Les conditions d’attribution de l’exononération de charges sociales est donc soumise à conditions : le demandeur devra motiver sa demande.

-1ere uniquement Année au taux de 50% (on retourne au décret d’avant 2019)

Mais attention nouvel avantage si vous embauchez votre conjoint il en sera exonéré.

 

Rappel

  • être demandeur d’emploi non-indemnisé inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis plus de 6 mois lors de ces 18 derniers mois.
  • percevoir l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ou l’Allocation de sécurisation professionnelle (ASP).
  • percevoir l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) ou le Revenu de solidarité active (RSA).
  • avoir entre 18 et 25 ans révolus.
  • avoir moins de 30 ans non-indemnisé ou être reconnu handicapé ; enfin, créer une entreprise implantée au sein d’une Zone urbaine sensible (ZUS).

Bref on retiendra de nouveau une instabilité fiscale : tout les ans cela change à croire que cela est fait pour éviter que l’on en fasse la demande?

En synthèse ACRE 2020 exonération de charges sociales

  • fini pour les créateurs
  • 1 an seulement pour les repreneurs et soumis à conditions !
  • aménagement pour ceux qui auront créés ou repris avant le 1 janvier 2020.

Le conseil Avalor : quand vous allez reprendre votre entreprise ou commerce intégrez dans votre business plan l’exonération uniquement sur votre 1ere Année

Les 7 étapes pour réussir sa reprise d’entreprise

étapes de la reprise

 LEs 3/7 premières étapes de la reprise d’entreprise

Vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat mais vous n’avez pas d’idée prometteuse.

Que vous souhaitez créateur ou repreneur les premères années sont difficiles. Ne croyez pas le cédant qui vous dit «  vous êtes jeunes vous allez faire mieux que moi » Pensez à stresser votre business plan car vous n’aurez peut être pas le réseau de votre cédant…

 

1 – Préparé pour la reprise d’entreprise ?

La liberté dans le cadre d’une reprise d’entreprise est réelle même si vous êtes le décideurs votre juge ce sont vos banques ! Ce choix impose des contraintes de capacité de travail et de gestion du risque liée à l’échec. Comment signer votre reprise en interne et en externe vis-à-vis des clients. Comment perdurer un apport le service de votre prédécesseur avec un vrai plus, pour ne pas faire rentrer les concurrents.

2 – Penser à vous associer 

Partir seul pour une reprise d’entreprise restreint :

-vos capacités d’investissements.

-de partage d’idées : réfléchir seul c’est plus difficile que à deux.

Le conseil AVALOR choisissez le bon associé avec des compétences complémentaires des vôtres. Vous êtes marketing commercial associés vous à un gestionnaire financier ! Ne restez pas seul passez une annonce sur des sites de rencontre.

3 – Établir un business plan efficace : étape la plus chronophage

Pour tout repreneur, le business plan est central car vous devez travailler sur tous les plans comme pour une création sauf que vous partez de l’historique. Donc, il est nécessaire de faire un bon audit avant de se lancer dans l’aventure. Alors, Il faut qu’il soit suffisamment clair pour faire venir des éventuels investisseurs et partenaires banquiers, réseau entreprendre.

  • Eléments clefs du bp ce qu’il faut retenir.
  • Présentation produit et marché
  • Segmentation clientèle et cible
  • Plan de financement stressé