Un prêt à taux zéro pour les créateurs et repreneurs d’entreprise

Un prêt à taux zéro pour les créateurs et repreneurs d’entreprise
5 (100%) 9 votes
Comment se faire financer à 0% sa reprise d'entreprise? Comment bénéficier d'un taux avantageux?
reprise entreprise 0%

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé le lancement d’un prêt à taux zéro pour les porteurs de projets. Néanmoins, seuls sont éligibles les entrepreneurs conseillés par un réseau d’accompagnement pour une reprise ou création d’entreprise.

 

 

Quels sont ces réseaux d’accompagnement ?

 

Les réseaux d’accompagnements sont, pour la majorité d’entre eux, ceux dont nous parlions déjà dans nos articles précédents. Ainsi, il s’agit de France Active, Initiative France, BGE et Entreprendre.

Ces structures sont soutenues par des acteurs publics ou privés tels que des banques, des assurances, des services de l’Etat ou de l’UE.

 

 

Un prêt n’ayant besoin d’aucune garantie

 

Le prêt à taux zéro portant le nom de « Décollage Pro » a pour vocation d’inciter les entrepreneurs à se faire accompagner. D’ailleurs, c’est pour cela que Décollage pro double l’apport personnel des entrepreneurs optant pour ce prêt (dans la limite de 10 000 euros).

 

De plus, les créateurs bénéficiant d’un accompagnement présentent un taux de pérennité plus important à 3 ans (77% contre 66%).

 

Enfin, ce prêt est cumulable avec d’autres modes de financement et ne nécessite aucune garantie.

 

 

Evaluez votre société cible avant la reprise

 

Avant de concrétiser votre projet de reprise et de faire une demande de financement, évaluez la société qui vous intéresse. En effet, il est important d’avoir une idée concernant la valeur de la société.  Cela permet d’avoir un aperçu de la somme à réunir pour faire son acquisition. Une fois cette valeur connue, vous pourrez partir à la recherche de modes de financement.

 

Avec AVALOR, gagnez du temps et de l’argent.

Obtenez la valeur de votre entreprise-cible en moins de 15 secondes.

D’abord, notre algorithme va chercher sur Infogreffe les données des bilans et comptes de résultat des 3 dernières années disponibles. Ensuite, il les analyse et évalue l’entreprise selon 5 méthodes.

Ces cinq méthodes sont celles le plus souvent utilisées : EBE, REX, RNET, CAF et Goodwill.

Enfin, notre algorithme cherchera vos concurrents les plus proches dans le département.

 

 

Lionel JOST

Le 7 août 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *