Exemple de commentaires détaillés pour une évaluation

Exemple de commentaires détaillés pour une évaluation
5 (100%) 3 votes
Où trouver des commentaires détaillés pour sur l'entreprise que je souhaite acquérir? Que faire pour me départager entre plusieurs projets de repreneuriat? Quel est la meilleure société pour ma reprise? Comment choisir le projet de reprise idéal? Pourquoi ma société ne se vend pas? Comment vendre ma société?
commentaires détaillés évaluation entreprise

AVALOR propose désormais des commentaires détaillés pour ses évaluations. Si vous voulez disposer de ce service pour votre entreprise ou une société que vous souhaitez reprendre, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous appeler au  07 69 52 51 61. Nous vous ferons parvenir un devis par mail.

 

Pour vous donner un aperçu de ce service, veuillez trouver plus bas un exemple :

 

 

Remarques liminaires :

 

Nous sommes en présence d’une société dont l’activité est liée à l’organisation de voyages.

Agence de voyage centrée sur l’univers des croisières et des voyages haut de gamme.

 

Le secteur de la croisière comme du voyage haut de gamme est en fort développement mais de plus en plus concurrentiel en raison du nombre d’acteurs maintenant présents sur ces segments et de l’offre qui ne cesse de s’adapter depuis plusieurs années.

 

Sur ce business, il y a fort à parier que le « middle market » va avoir tendance à se raréfier de manière conséquente si ce n’est déjà fait.

Le nombre de croisiéristes type Costa, MSC, etc. augmentant leur parc de manière très conséquente et leur offre par la même occasion, le secteur de la croisière va connaitre une pression de plus en plus importante sur les marges aussi bien pour les compagnies que pour les agents de voyages.

A l’autre extrémité, segment couvert aussi par la société, on s’adresse à un public haut de gamme très volatile, sensible à la conjoncture économique. Pour ce dernier, viennent s’ajouter la prise de conscience écologique qui fait naître un certain nombre d’incertitudes sur les voyages polaires notamment.

 

Au-delà de ces commentaires, il est donc important d’étudier très attentivement le mix produits de la société et son évolution dans le temps. A ce titre, l’absence de chiffres en XXXXXX et le nombre de renvois très limité dans les liasses fiscales pour des postes importants (transfert de charges en XXXXXX par exemple) ne facilite pas l’analyse.

 

Rentabilité : EBE, REX, RNET :

 

Chiffres d’Affaires, Produits et Charges constatés d’avance :

 

L’activité se caractérise par un décalage structurel entre produits et charges matérialisés par des montants importants en produits et charges constatés d’avance. On remarque notamment que les produits constatés d’avance sont de XXXXXX en 2016, contre XXXXXX en 2015, les charges constatées d’avance étant quant à elle respectivement de XXXXXX et XXXXXX.

 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les XXXXXX de CA de l’exercice 2016 ont été constitués à XXXXXX par les ventes 2015 (XXXXXX de produits constatés d’avance). Avec XXXXXX de produits constatés d’avance (XXXXXX par rapport à 2015), on peut très probablement anticiper un CA au XXXXXX/2017 en forte diminution. A vérifier. Compte tenu de la date de clôture, les chiffres 2017 devraient être disponibles et sont cruciaux.

 

EBE et Valeur Ajoutée :

 

L’EBE et de la valeur ajoutée accusent une chute importante en 2016 (respectivement XXXXXX et XXXXXX) liée à la forte augmentation des Autres Achats et Charges Externes (XXXXXX, soit XXXXXX) qu’il conviendra d’analyser en détail en particulier à la lumière des charges constatées d’avance en 2015 qui ne sont que de XXXXXX.

 

Le REX se maintient artificiellement en 2016 du fait d’un transfert de charges repris en produit d’exploitation dont il faudra connaitre l’origine sachant que sans celui-ci, le REX est proche de XXXXXX (XXXXXX en 2016 contre XXXXXX en 2015 alors que le CA a augmenté de XXXXXX).

 

Sans cette reprise, le RNET 2016 après participation des salariés serait négatif à XXXXXX

Cette situation est à comparer éventuellement le résultat XXXXXX qui n’était que de XXXXXX avec XXXXXX de CA.

 

Produits financiers de participations :

 

Les produits financiers sont de XXXXXX pour l’année 2016, soit XXXXXX du résultat net.

Ils s’expliquent par une trésorerie très confortable et une absence de Besoin en Fonds de Roulement (les clients payent comptant alors que les fournisseurs sont payés en moyenne à +/-25 jours).

Ils sont sans doute complétés par la rémunération du cautionnement obligatoire pour cette activité (XXXXXX).

 

Salaire du dirigeant :

 

Vérifier la cohérence économique concernant le salaire du dirigeant : Masse salariale hors charges de XXXXXX pour XXXXXX  salariés.

Cette vérification est à mettre en parallèle avec une politique de distribution de XXXXXX des résultats qui fragilise proportionnellement sa structure financière.

 

Comparaison XXXXXX/ XXXXXX :

 

Les comparaisons relatives à l’exercice XXXXXX ne peuvent être considérées comme significatives en l’absence de données sur l’exercice XXXXXX (il faudra au minimum savoir pourquoi cette absence sachant que l’exercice XXXXXX est de 12 mois et les obtenir pour avoir une vision cohérente des tendances.

 

Financement : CAF

 

L’entreprise a remboursé toutes ses dettes financières en 2016. Pour ce faire, elle a puisé dans la capacité d’autofinancement qui passe de XXXXXX en 2015 à XXXXXX en 2016.

 

L’entreprise distribue XXXXXX de son résultat net, ce qui équivaut à des Fonds Propres qui ne sont égaux qu’aux résultats de l’année écoulée. Du fait du montant en capital, la réserve légale est nulle ou presque.

 

CAF négative en XXXXXX suite aux mauvais résultats de l’entreprise cette année.

Si l’entreprise était contrainte d’emprunter, l’absence de fonds propres la mettrait sans doute en difficulté pour obtenir autre chose qu’un financement court terme (gearing très supérieur à 1).

 

En 2016, trésorerie positive et quasi-absence de charges financières (XXXXXX).

Notons néanmoins que la trésorerie ne couvre que de peu les dettes à court terme et que tout retournement d’activité pourrait avoir des conséquences non négligeables.

 

 

Valeur patrimoniale : Goodwill

 

Dividendes = XXXXXX du résultat net.

La capitalisation est quasi-nulle et la structure générale est par conséquent fragile.

 

Faible capitalisation : Capitaux propres nets < XXXXXX total de bilan et ne correspondent qu’au résultat de l’exercice avant distribution.

 

 

Conclusion / Recommandations :

 

La rentabilité pérenne de l’entreprise reste fragile et directement liée à la conjoncture.

Son niveau de trésorerie ne constitue pas une garantie en l’absence de Fonds propres permettant d’amortir les aléas.

Une compréhension marché et du mix produits est impérative avant d’aller plus avant sur une opération de rachat.

Pour une valorisation plus juste en vue d’un rachat, les chiffres 2017 sont indispensables compte tenu des décalages comptables liés à l’activité de l’entreprise. Le Goodwill devra être en particulier retraité à la lumière de la capitalisation réelle.

Pour une meilleure visibilité et compréhension des évolutions, les chiffres manquants sont fortement souhaitables pour les comparer valablement avec 2015 & 2016.

 

En restant à votre disposition pour toute information complémentaire et études plus approfondies.

 

 

 

Analyse et commentaires par Stéphane LE DUC

 

 

Lionel JOST

 

Le 31 août 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *