Guide création d’entreprise : réussir son étude de marché

Guide création d’entreprise : réussir son étude de marché
5 (100%) 10 votes
Comment réussir son étude de marché? Réponse grâce à AVALOR
Créateur entreprise réussir étude marché

L’anticipation dure 3 ans pour une étude de marché et un business plan. Ainsi, une entreprise ne se crée pas sur un coup de tête. Il est impératif de prendre le temps, avant même de commencer, pour valider que vous êtes sur la bonne voie et rectifier certains points.

D’ailleurs, une fois que vous avez eu l’idée, mieux vaut poser et analyser objectivement un certain nombre de paramètres.  L’étude de marché va vous permettre de voir qui seront vos clients et quelles sont leurs attentes. Le business plan quant à lui va prouver aux investisseurs et partenaires que votre projet est réfléchi et construit.

AVALOR vous apporte quelques conseils ou rappels.

 

L’étude de marché

 

Une étude de marché doit vous permettre de savoir exactement où vous mettez les pieds. Il existe différentes façons de l’aborder :

 

Marché : tendances et potentiels

 

Il s’agit d’une photo générale et d’une définition de votre marché. Quels seront vos clients ou les utilisateurs de votre service ? Quel sera votre espace d’action ? Régional, national, international ? Il vous faudra également la liste de vos concurrents, vos clients potentiels, les réseaux à connaître, …

Pour les concurrents, vous pouvez les lister en 15 secondes sur AVALOR.fr

 

Demande : qui sont vos clients, qu’attendent-ils, de quoi ont-ils besoin ?

 

A ce stade, vous allez devoir entrer dans les détails en définissant précisément la taille du marché que vous visez, le nombre de clients, leurs motivations d’achat… En fait, toutes les raisons qui font et feront que le potentiel de croissance existe.

 

Analyse concurrentielle : qui sont vos concurrents et comment peuvent-ils vous menacer ?

 

A moins d’inventer un produit qui n’existe pas encore, vous allez probablement investir dans un secteur où les produits ou services existent déjà. Il convient de connaître vos concurrents en détail, les prix, le processus de commercialisation, les parts de marché, …

 

Contexte :

Les lois, les mentalités ou tout autre élément sont-ils susceptibles à terme de favoriser ou d’impacter votre marché ?

Environnement, contexte politique, technologie, économie, … les facteurs qui influent un marché peuvent être nombreux. Il est donc nécessaire de les anticiper autant que possible.

 

 

Le business plan ou l’art de se projeter

 

Le business plan est un document unique que vous allez présenter à l’ensemble de vos interlocuteurs afin d’expliquer votre projet. Il ne doit pas faire plus d’une cinquantaine de pages. En effet, il est le reflet de votre professionnalisme et doit donc être vendeur.

 

Une fois le marché identifié, il convient de monter un prévisionnel. Le cœur de votre business plan est fait de données comptables et financières. Il doit comprendre un compte de résultats prévisionnels, des plans de financement, de trésorerie et bien entendu le seuil de rentabilité et cela sur les trois années à venir. Enfin, ce document doit également présenter les créateurs du projet, les produits ou services proposés, les moyens à mettre en œuvre et la forme juridique choisie.

 

Pensez à utiliser AVALOR pour vous aider à faire ce business plan en comparant votre seuil de rentabilité prévisionnel à celui de vos futur concurrents !

 

 

Lionel JOST

 

Le 20 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *