Comment transmettre son entreprise en France en 2017?

Comment transmettre son entreprise en France en 2017?
5 (100%) 10 votes
Comment transmettre son entreprise? Pourquoi la transmission d'entreprise?
transmettre transmission entreprise

 

Aujourd’hui, en France il paraît bien difficile de transmettre une entreprise. En effet, comme nous l’évoquions dans notre article du 3 juillet « la transmission d’entreprise est en danger en France », 71% des chefs d’entreprise pensent à vendre mais seulement 50% le font réellement.

 

 

Pourquoi est-ce difficile de transmettre sa société ?

 

Le premier problème concernant la transmission est un problème conceptuel. Les dirigeants ne souhaitent pas parler de transmission, cela leur est souvent désagréable.

Ensuite, la transmission confronte au droit de propriété. D’ailleurs, les dirigeants qui transmettent leur entreprise donnent le droit à quelqu’un de disposer de leur bien comme bon leur semble.

Ainsi, ces deux contraintes créent un contexte émotionnel négatif à la transmission d’entreprise.

 

 

Que faire pour la transmission ?

 

Pour la transmission, le cédant doit tout d’abord se poser la question de savoir ce qui est important pour lui.

En fait, de nombreux dirigeants transmettent alors qu’ils ne sont pas prêts à le faire, le plus souvent pour des raisons fiscales.

Par ailleurs, de nombreux chefs d’entreprise ont encore une image négative de la transmission : cela réduirait leur pouvoir, … En réalité, la transmission peut être positive, à condition de trouver la bonne façon de transmettre en conformité avec son projet de vie.

 

C’est pour cela qu’il vous faudra trouver le bon cédant lors de la transmission. En effet, ce sera votre premier intervenant à prendre en compte puisque c’est lui qui déterminera le futur de votre entreprise.

 

AVALOR vous permettra rapidement de faire le tri parmi vos cédants. En effet, il vous fournira tout d’abord une base de prix pour la négociation. Grâce à son intelligence artificielle, vous obtiendrez de façon automatique et en toute confidentialité cinq fourchettes de valeur pour votre société. Les cinq méthodes utilisées sont celles les plus couramment utilisées pour évaluer une entreprise : EBE, REX, RNET, CAF, Goodwill.

 

Ensuite, affinez ces fourchettes en évaluant vos concurrents les plus proches.

 

Enfin, comparez les différentes propositions faites par les repreneurs, montrez-leur l’évaluation AVALOR et choisissez l’offre la plus intéressante.

 

Lionel JOST

 

Le 5 juillet 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *