Une seule Méthode de valorisation de votre entreprise?

méthode évaluation entreprise
Une seule Méthode de valorisation de votre entreprise?
5 (100%) 3 votes

Cette semaine, AVALOR vous présente plus d’un Méthode d’évaluation et de valorisation d’entreprise. Elles vous permettront de mieux comprendre le processus de valorisation de votre société. Le croisement des résultats permet de faire une évaluation objective :

Méthode patrimoniale

 Elle consiste à retenir la valeur des actifs déduction faite des dettes et provisions pour charges, amortissements, etc…
Cette méthode nécessite tout de même une analyse en profondeur de chaque actif (immobilier, mobilier, vétusté, etc..). Les immobilisations corporelles doivent être réévaluées à leur valeur de marché et non comptable par exemple.
Dans bien des cas, les stocks peuvent être soit sous-évalués soit surévalués.
Les créances commerciales doivent être examinées attentivement. Elles seront nettoyées ou diminuées par les impayés, compte tenu des délais de paiement accordés, des retards de paiement, des créances douteuses et des créances définitivement perdues.

Méthode comparative

Elle consiste à comparer votre entreprise aux entreprises du même secteur géographique, d’activité ou autres, et voir les dernières transactions (niveau, durée des transactions, etc…) effectuées. Cette méthode a le mérite d’être réaliste et de correspondre au niveau du marché ponctuellement.
Vous pouvez trouver les entreprises concurrentes de votre souhait  au niveau national et/ou départemental de votre choix  ici.

Méthode par l’évaluation de la rentabilité

(en fonction du résultat économique attendu) Elle consiste à appliquer un indice sur un chiffre clé de l’entreprise (nombres d’abonnés pour une société de télécommunication par ex, ou nombre de livres vendus pour une maison d’édition). Elle permet surtout de positionner l’entreprise parmi ses concurrents directs.

Méthode par le flux de trésorerie

Cette méthode consiste à évaluer une entreprise en additionnant les flux de trésorerie (disponibles après impôts) au taux de rentabilité demandé par les investisseurs. La valeur de l’endettement net déduite de ce résultat vous donne une idée du positionnement dans son marché de l’entreprise.
Prix :  selon l’offre de la loi et de la demande, il s’agit d’un montant qui satisfait les 2 parties. Le prix peut être totalement subjectif et est soumis à des motivations parfois affectives non liées à l’évaluation objective d’une entreprise (rareté du bien, etc…).
 ->Le prix et la valeur peuvent être différents pour une même chose.

Méthode d’évaluation fiscale

Elle permet au fisc de fixer l’assiette des droits d’enregistrement dus au titre de la transmission familiale. Cette évaluation porte sur les biens de l’entreprise.
Voila, un aperçu des méthodes utilisées pour établir une valorisation de votre société. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres formules existent. Il ne faut pas oublier les aspects non objectifs qui interviennent lors d’une cession ou d’un achat : Le vendeur est pressé, l’entreprise est en difficulté, etc…
Agnes JAMMES ROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *