L’ AFE rejoint la BPI : Rééquilibrage création et transmission?

Réussite qui cache les mauvais chiffres de la transmission
L’ AFE rejoint la BPI : Rééquilibrage création et transmission?
5 (100%) 3 votes

Histoire de l’AFE

L’ANCE Agence Nationale pour la création d’Entreprise qui est devenu l’APCE puis l’AFE a été lancée par Raymond Barre en 1979 quand il était 1er Ministre. C’est son Ministre de l’industrie et du commerce Jean Pierre Prouteau qui en est à l’origine

Son objectif a toujours été de développer l’esprit de créer des entreprises chez les Français. En effet la France était en retard par rapport à ses voisins. L’idée de créer sa petite entreprise ne faisait pas partie des préoccupations des français à la fin des années 70.

Après 40 ans d’existence, l’AFE devient BPI Création Transmission:

L’objectif est partiellement atteint !

Il est atteint pour les créations d’entreprise, en revanche pour la reprise d’entreprise on est loin du compte

Avec près de 300 000 entreprises créées (Sociétés sous toutes ses formes) en 2017 contre moins de 100 000 en 2000 le compte y est. Les grandes écoles, les grandes entreprises ont toutes intégré un programme de création d’entreprise. Pole emploi est aussi mobilisé.

 

En ce qui concerne la reprise d’entreprise, on est loin du compte. Il reste beaucoup à faire.

Certes, créer une entreprise n’aura jamais été aussi simple mais en reprendre une n’aura jamais été aussi compliqué ! Tous les experts de la transmission sont mobilisés autour de la transmission afin de la fluidifier.

 

L’AFE rejoint BPI France. Pour Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, cette fusion fait partie du plan stratégique de développement de l’agence. Il existe déjà une plate forme de transmission mais elle est essentiellement dédiée aux commerces.

 

Gageons que cette fusion donne de nouvelles ailes à la reprise d’entreprise. D’un côté, de plus en plus de cédants et de l’autre de plus en plus de repreneurs mais seulement une entreprise sur 4 est reprise.

Toute la profession espère un rééquilibrage entre la création et la transmission. A quoi sert il de créer une entreprise si on ne peut pas la transmettre ?

Stéphane Le Duc

Fondateur de la société AVALOR 

 

Le 23 décembre 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *