Les comptes courants d’associés

Comptes courant d’associés

En ce qui concerne le financement d’entreprises, il existe principalement deux catégories : le recours aux banques ou alors le recours à ses associés. Dans la deuxième catégorie est encore divisée en deux sous-parties :d’un côté, les augmentations du capital social ,et de l’autre, les
comptes courants d’A.

1. Financement et compte courant d’associés

Dans cet article, nous nous intéresserons à ce dernier type de
financement.
Les comptes courants d’associés ont la cote. Ils sont souvent préférés aux augmentations de capitaux. Il profère plusieurs avantages :

peu de coût
non-dilution du capital
rapidité et souplesse

Ils permettent aussi aux associés de contracter des emprunts à titre personnel puis à les avancer à l’entreprise.

2. Compte Courant d’associés et valorisation

Mais alors quid de l’impact du compte courant d’associés sur la valorisation?
Pour découvrir les méthodes de valorisation préconisées par Bercy, je vous invite à découvrir :

Le site pour valoriser votre entreprise

Le site pour valoriser votre fonds de commerce

La méthode de valorisation la plus regardée par les repreneurs est celle par l’EBE.
La principe est simple, on multiple l’Excédent Brut d’Exploitation avec un multiple défini en fonction de l’activité de l’entreprise. On y ajoute la trésorerie et on retranche les dettes financières.
En comptabilité, les comptes courants d’associés figurent au passif du bilan de l’entreprise.
Qui plus est, ils apparaissent en tant que dettes financières. Vous l’aurez compris, ils viennent donc diminuer la valeur de l’entreprise, puisque cette dernière a une dette envers ses associés.

3.Retraiter le compte courant d’A.

On peut alors effectuer un retraitement intéressant permettant une création de valeur si il est réellement mis en place par la suite. On va reclasser les comptes courants d’associés en capital social. Enfin, on parle d’augmentation de capital par incorporation des comptes courants d’A. La procédure suit les règles d’augmentation de capital classique.
Du côté de l’associé, cela lui permettra d’obtenir parts sociales ou actions. Il pourra bénéficier d’une réduction d’IR grâce à cette souscription au capital. Il pourra alors désormais récupérer sa somme lors d’une réduction de capital ou alors à la dissolution de la société. Du côté de l’entreprise, cela permettra d’avoir un capital social plus important,

Découvrez en vidéo les possibilités de retraitement digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.