La conjoncture est-elle favorable à la reprise d’entreprise ?

La conjoncture est-elle favorable à la reprise d’entreprise ?
5 (100%) 4 votes
La conjecture est-elle favorable à la reprise d'entreprise? Quel est le moral des Français actuellement? Est-ce le bon moment pour reprendre une entreprise?
conjoncture favorable reprise entreprise

Depuis peu, la conjoncture est plus favorable à la reprise d’entreprise. En effet, le climat des affaires s’est amélioré. De plus, le moral des Français est en hausse.

 

 

Le climat des affaires au plus haut depuis 6 ans

 

Pour le troisième mois de suite, le climat des affaires s’est amélioré. Selon l’INSEE, cet indicateur  est au niveau le plus haut depuis 6 ans.

Tous les secteurs sont concernés par cette hausse, sauf celui de l’industrie où le climat des affaires reste stable depuis le mois de mais.

Néanmoins, l’emploi ne suit pas cette tendance puisqu’il continue de baisser. Ainsi, le climat de l’emploi a légèrement reculé au mois de juin selon l’étude.

 

 

Les Français plus optimismes

 

Selon une étude des Echos menée entre juin 2016 et juin 2017, près d’un Français sur deux envisage l’avenir économique de la France avec optimisme. D’ailleurs, cet indicateur a augmenté de plus de 20% en l’espace d’un an.

Par ailleurs, les Français s’attendent à des perspectives plus intéressantes pour les prochaines générations et une amélioration de la situation économique future.

 

 

Une conjoncture favorable à la reprise d’entreprise

 

Ce contexte est favorable à la reprise d’entreprise. En effet, les Français étant plus optimistes, cet enthousiasme vous permettra de développer plus facilement votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

 

 

AVALOR pour vous aider dans votre reprise d’entreprise

 

AVALOR est là pour vous aider dans votre projet de reprise d’entreprise. En effet, vous pourrez gagner un temps précieux grâce à notre algorithme d’évaluation d’entreprise. Pour cela, il vous suffit seulement de connaître le nom de la société que vous voulez reprendre ou son numéro SIREN.

Ensuite, notre algorithme récupèrera automatiquement les trois derniers bilans disponibles dans la base Infogreffe et les analysera pour vous.

D’ailleurs, notre algorithme flash vous positionnera aussi dans votre secteur d’activité et vous donnera la liste de vos futurs concurrents potentiels.

Avec tous ces outils, vous serez prêts à entamer les négociations avec le cédant en lui proposant un prix basé sur cinq méthodes : EBE, REX, RNET, CAF et Goodwill.

 

 

Lionel JOST

Le 26 juillet 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *