Quelle est la valorisation de mon fonds de commerce?

Quelle est la valeur de mon commerce?

La valorisation du fonds de commerce peut se baser sur le chiffre d’affaires des 3 dernières années. Les experts comptables utilisent cette méthodologie On y applique un coefficient pondérateur par type d’activité.

La valorisation financière et comptable sert de base pour fixer le prix de cession.

L’estimation fournie s’ajuste des facteurs qui vont augmenter ou diminuer les prix de vente du commerce. L’emplacement est un facteur essentiel. en fonction de la localisation on affinera la valeur de cession. Il fait partie des critère d’exploitation

Quels sont les composants du fonds de commerce?

Les éléments d’actifs qui constituent le FDC sont :

la clientèle (fichier) le droit au bail, le matériel, la notoriété de l’enseigne si elle est locale, régionales, nationale, le site internet, les contrats, machines.

Le stock ne fait pas partie du fonds : évaluation à part. Il fera quand même partie de la valeur de rachat avec un audit propre.

La valeur de rachat peut être décomposée de la valeur de chacun des éléments.

Critères de négociation du fonds acheteur vendeur:

Pour vous faire une offre l’acheteur va vous demander votre bail et la date d’échéance. Va-t-il pouvoir le renégocier? Quelle est valeur du droit au bail s’il y en a un?

Le repreneur va venir visiter votre local pour vérifier l’état, la mise en conformité l’accessibilité, le diagnostic amiante. Va-t-il devoir faire des travaux? Quel en sera la montant?

Pour l’exploitation du commerce, le listing des machines ou outils avec les contrats de maintenance et d’entretien est à joindre afin de provisionner le montant des réparations ou remplacement à faire sur l’année à venir.

Le successeur reprend les contrats de travail avec le fonds. Qui est l’homme clef? Si c’est le dirigeant qui part à la retraite qui est son successeur?

La valeur des marchandises est un élément de négociation dont il faut fixer le montant au plus tôt. C’est souvent un point d’accrochage entre cédant et repreneur

Obligation d’information des parties des évolutions 2020 et à venir sur 2021

Toute information doit être transmise sur l’évolution par exemple de la réglementation, l’implantation d’un concurrent.

Il en est de même sur l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 qui aura une influence sur le prix de cession en fonction du secteur concerné en fonction de l’effet du confinement, couvre feu. On pense en particulier à la valorisation d’un restaurant.

Comment calcule t-on le prix net vendeur?

Une fois le prix de vente fixé entre acquéreur et repreneur le prix net vente est le prix de vente négocié moins les frais dont intermédiation, acte, main levée et le passif à liquider. Le prix de le cession est ensuite mis sous séquestre jusqu’à 5 mois. La durée de mise sous séquestre descend à 3 mois dès paiement des créanciers.

Le constat AVALOR :

Avec la crise sanitaire, la seul évaluation par le CA a ses limites. La tendance tend à la valorisation par l’exploitation. On combine les 5 méthodologies données par BERCY et son guide. Sur ces 5 méthodes deux sont plus particulièrement prises en compte. La valorisation par la méthode de l’EBE (fourchette de prix) et la valorisation par la méthode de la CAF (fourchette par le financement, la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette) . Des retraitements comptables s’ appliquent comme celui du salaire du dirigeant.

Le guide des retraitements

Afin de vous aider à affiner vos valorisations, nous vous proposons de vous guider dans les retraitements. Retraitez c’est optimiser la valorisation à la hausse ou à la baisse.

Retraitements comptables

Cependant, le principal problème lors d’une valorisation est le caractère normatif. En effet, toutes les entreprises n’optent pas pour les mêmes choix stratégiques. Certaines entreprises vont décider d’acheter leur actif alors que d’autres vont choisir le crédit-bail. Certains dirigeants vont préférer ne pas se sortir de salaires et encaisser des dividendes en fin d’année. A l’inverse, certains vont choisir de se verser régulièrement des primes dans le but de réduire leur résultat imposable.

Pourquoi incorporer des retraitements dans une valorisation?

Pour comparer les entreprises entre elles, il convient donc de leur donner les mêmes bases. C’est pourquoi la notion de retraitement va alors avoir du sens. Pour amoindrir les effets du pilotage stratégique, on va ajouter/enlever/reclasser certains postes comptables. Les crédits-bails vont être reclassés, les salaires des dirigeants réajustés à la norme.

Le conseil AVALOR

Vous pouvez trouver les retraitements les plus courants sur le site : cliquez ici

Après avoir effectuer tous les retraitements nécessaires, la valorisation s’approchera le maximum du caractère normal. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’elle ne sert que de bases de négociation. Le prix de transmission résultera de discussions entre la partie cédante et la partie repreneuse. De plus, l’état de stock et la trésorerie varie sans cesse et ne seront réajustés qu’au dernier moment. Une transmission réussite est avant tout le reflet de la satisfaction des deux parties et de la confiance qu’elles témoignent entre elles.

Je vous propose pour finir, quelques exemples des retraitements les plus courants, c’est-à-dire :

  • Le salaire du dirigeant
  • Les stocks
  • Les créances clients
  • Les loyers immobiliers

Suite et détail des retraitements cliquez ici

Focus fonds de commerces compléments ici

guide des retraitements

Combien vaut votre fonds de commerce ?

Pour valoriser un fonds de commerce il est important d’évaluer les éléments qui le composent. Ils sont regroupés en deux grandes familles d’immobilisation :

  • les éléments corporels qui sont les biens matériels
  • les incorporels sont immatériels (actif non monétaire identifiable) : marques, brevets (si dépôt INPI), concessions et licences d’exploitation, fonds de commerce

Retrouvez la vente du fonds de commerce en 9 points clefs

Le fonds de commerce comprend des éléments incorporels (non physiques)

  • Le portefeuille client est la principale composante du chiffre d’affaires. Ce sont les clients qui achètent ou qui utilisent les services du commerçant ou artisan.
  • La marque est le nom ou la devanture ou l’enseigne sur laquelle est exploitée l’activité et auprès desquels se font connaitre les clients: c’est généralement celui qui est indiqué au RCS registre du commerce et des sociétés.
  • Le Droit au bail est une composante dont la valeur est fixée en fonction du prix marché. Si le loyer est en dessous du prix marché on peut justifier d’un droit c’est-à-dire une somme d’argent qui vient compenser.
  • Les autorisations administratives : licence IV par exemple pour les bars sont valorisées dans le fonds
  • Nom de domaines, site internet les marques et brevets se valorisent et sont transmises dans le fonds.

Le conseil AVALOR :

Les incoporels ne sont pas tous valorisés dans les bilans. Les brevets le sont, en revanche la réputation du commerçant ne l’est pas. Pour les valoriser il faut faire un audit client afin d’inventorier l’ensemble des éléments cités ci dessus.

Les éléments corporels du fonds

  1. Le matériel  apparait dans la rubrique actifs immobilisés qui constitue l’ensemble des éléments pour l’exploitation du fonds : les machines, les outils, les véhicules, le mobilier de bureau, terrain …)
  2. Le stock de marchandises apparait dans actif circulant pour être vendu attention on peut juste le déprécier et ne pas le surévaluer s’il a pris de la valeur : c’est le principe de prudence.

Le conseil AVALOR

A la vente du fonds le transfert a lieu. Pour calculer il existe différentes méthodes d’évaluation . Nous avons deux grandes familles de valorisation:

  • la valorisation par les titres c’est la capacité de l’entreprise à générer des revenus donc de la richesse, cela met également en valeur la capacité de l’entreprise à rembourser la dette Senior. Des retraitements sont à prendre en compte voir le guide.
  • la valorisation du fonds c’est la valeur patrimoniale de l’entreprise.
combien vaut mon commerce

Guide pour reprendre un fonds de commerce 

Selon le BODACC, environs 40 000 fonds de commerce ont changé de propriétaire en 2015.. 

Selon le rapport Fanny DOMBRE-COSTE datant de juillet 2015, 30 000 entreprises ont été reprises.

Comment procéder pour reprendre un fonds de commerce ? 

Reprendre un fonds de commerce n’est pas une mince affaire, et aura un impact considérable sur votre futur. Il est donc indispensable de mettre toutes les  chances de votre côté.

Bien se connaître 

Il s’agit ici de faire un bilan de vos qualités, de vos défauts, de vos connaissance (activité cible, gestion d’entreprise…) 

Il s’agit ensuite de mesurer sa motivation au regard des effort à fournir pour contrer vos lacunes dans certains domaines. En effet, il vous faudra peut-être vous former à la comptabilité ou à une nouvelle activité selon votre projet de reprise.

Définir sa future activité 

Il s’agit ici d’orienter votre motivation en fonction du secteur d’activité. En effet, reprendre une activité de boulangerie est différent de reprendre une activité de fleuriste. Chaque activité aura ses avantages et ses inconvénients. Notre conseil est de vous renseigner au maximum sur les activités qui vous intéressent et de les comparer à votre profil et vos envies.

Définir son budget et sa zone géographique

La zone géographique et le budget sont liés. En effet, en règle général, un même fonds de commerce aura un prix plus élevé en centre ville qu’en campagne. 

Par ailleurs, il convient de définir la taille du fonds de commerce à reprendre et ses implications. Par exemple, un fonds de commerce avec un chiffre d’affaires élevés signifie généralement une affaire ingérable seul. Il faudra donc gérer son personnel.

Rechercher les offres  

Une fois tous vos critères définis, il convient de rechercher les différentes offres de fonds de commerce. Pour cela, il existe des “bourses du fonds de commerce” : (lien avec article ‘les principaux sites…”

Diagnostiquer et évaluer le fonds de commerce

Une fois votre cible trouvé, il convient de l’évaluer. Pour cela, nous vous recommandons dans un premier temps d’utiliser notre évaluation en ligne . Cela vous donnera un premier point d’appui pour débuter les négociations avec le cédant.

Par ailleurs, n’hésitez pas à questionner et vérifier le cédant ainsi que les commerces aux alentours. Il convient par la suite de faire appel à un expert pour plus de précisions.

Négocier

Une fois armé de votre évaluation Avalor, des informations sur le fonds récupérer via vos questions et vérifications sur place, proposer un première offre au cédant. Il s’en suivra des négociation sur le prix du fond de commerce mais également sur les conditions de vente (droit au bail, transmission ou non de certains contrat…).

Financer

En général, le rachat d’un fonds de commerce est financé  en partie par dette bancaire. Il s’agit donc de convaincre votre banque de votre projet. Mettez en avant vos qualités d’exploitant, la cohérence entre votre profil et l’activité,  la rentabilité et le volume de chiffre d’affaire du fonds. 

Formaliser

Une fois le financement trouvé, il convient de formaliser l’accord avec le cédant.(lien avec fiscalité et formalité de cession …). En effet, la cession/reprise de fonds de commerce est sujette à un formalisme juridique rigoureux en vu notamment de protéger les anciens créanciers. 

Créer son entreprise

Pour pouvoir exploiter le fonds de commerce, il vous faut créer une entreprise. Il vous faut donc choisir entre les différents statuts possibles : 

Entreprise individuelle (EI)

Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

Société à responsabilité limités (SARL)

Société par action simplifiés (SAS)

Société par action simplifiée unipersonnelle (SASU)

Société anonyme (SA)

Société en nom collectif (SNC)